Shaolin Chuan Club Val d'Yvette
Adresse
/
Téléphone

De l'arme aux techniques

Identifier les techniques propres à l'escrime chinoise requiert une connaissance des différentes parties de l'arme que l'on tient en main. Ainsi, une épée droite à double tranchant () est composée d'un pommeau (), d'une poignée (柄), d'une garde (护手), et d'une lame (). Cette dernière comporte deux tranchants (刃) et une pointe ().

A chaque partie de la lame, que l'on peut diviser en trois, correspond une technique particulière. Ainsi, le premier tiers sert principalement à bloquer ; le milieu de la lame sert à fendre (), trancher (), ou bloquer ; le dernier tiers sert à couper, à enrouler ; la pointe sert à percer (). La partie en biseau de la pointe peut également servir à pointer (点). Les trajectoires sont variées : horizontalement, obliquement, vers le bas, vers le haut, ... Quant aux parades, elles sont très nombreuses : absorber en spiralant, dévier, repousser, soulever, bloquer, ...

La diversité de ces techniques ne pourra s'exprimer qu'à la condition que la main (en particulier l'index et l'auriculaire) ne serre pas fortement la poignée, en particulier pour les techniques où le dernier tiers est utilisé (la prise sera plus ferme pour celles qui utilisent le milieu de la lame). Il convient aussi de garder à l'esprit que, contrairement au sabre, l'épée est une arme souple et précise dont les cibles prioritaires sont les tendons du poignet (afin de désarmer l'adversaire), des genoux et des chevilles (afin de freiner les déplacements de l'adversaire).
 

Couper

 

Parer

 

Percer

 

Pointer